Sarlat ville participative : des projets en action

En chiffre, le résumé de la première opération Sarlat Ville participative :
59 propositions en tout
23 propositions retenues
12 propositions soumises à votation
800 votants

Les 3 projets retenus après la votation mis en oeuvre dans le courant du second trimestre:
1 – Sécurisation des bandes cyclables du centre ville : avenue Thiers + avenue de la gare + rue Gabriel Tarde (137 points) – 15 000 euros
2 – Extension de l’aire de jeux du Plantier avec une nouvelle structure dédiée aux 6-12 ans + reprise des sols existants + 1 table de ping pong + une table d’échecs (129 points) – 60 000 euros
3 – Aménagement du parc du Colombier : agrandissement de l’aire de jeux avec balançoire, jeu à ressort et table de ping pong + ajout de 2 tables de pique-nique + distributeurs de sacs à déjections canines + 5 bancs + réfection clôtures et portail + remplacement et ajout de poubelles – 25 000 euros
Le projet « Faire de Sarlat une ville qui protège l’environnement », même s’il arrive en 3e position avec 106 points, n’a pas été retenu dans le cadre du budget participatif car la diminution de la consommation d’énergie fait déjà partie intégrante de tous les travaux menés par la collectivité. Par exemple, remplacement des huisseries de la mairie + de l’Ancien Évêché, remplacement de systèmes de chauffages dans les bâtiments municipaux + minuteries posées pour l’éclairage des vestiaires municipaux + achat de véhicules électriques pour le Centre Technique Municipal + pose d’une bâche iso-thermique à la piscine municipale permettant 40% d’économie d’énergie…
Les autres projets non lauréats mais qui seront quand même traités dans les prochains mois :
  • Pose d’un banc devant le CIAS au Colombier
  • Aménagement de places de stationnement rue de Cahors
  • Réfection de l’Abribus de Grogeac et du Pouget
  • Réfection de la rue Fernand Léger à La Canéda
– L’aménagement de la circulation rue du stade sera pris en compte dans le cadre d’un plan vélo qui sera mis en place dans les prochains mois.

2 réflexions sur « Sarlat ville participative : des projets en action »

  1. Mais pourquoi envisager l’achat d’une bâche de protection pour la piscine municipale alors qu’une nouvelle piscine est financée sur proposition du président du conseil départemental ? : Pas de ROI raisonnable.
    Vous n’allez quand même me dire que vous abandonnez le projet?

    Arrêtez de zizouner et investissez_vous personnellement avec force et détermination, c’est ce qu’on attend de vous, élus responsables, et coupables pour ceux qui renoncent.

    C’est parce que vous êtes les meilleurs d’entre nous que nous vous avons élus, c’est parce que c’est difficile que nous vous avons choisi.
    C’est maintenant !

    1. merci pour cette contribution
      ainsi que nous l’avons tjs dit
      la question du financement de l’investissement est en effet réglée
      reste désormais à parvenir à un accord avec toutes les communautés de communes voisines sur le financement du déficit de fonctionnement annuel
      chacun comprendra que la seule communauté de communes sarlat perigord noir ne peut prendre en charge un tel déficit alors même que les usagers viendront de tout le territoire
      cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *